Edito – Michel Lemonier, Oséo – Direction du Programme Innovation Stratégique Industrielle

18 mois après son lancement pour une durée de 5 ans, QUAERO va connaître dans quelques semaines sa deuxième revue d’avancement avec OSEO. Elle permettra d’évaluer les premiers résultats produits par les membres du consortium depuis le démarrage effectif du programme.

C’est d’abord l’occasion de se rappeler le chemin parcouru pour construire cette initiative majeure. L’idée initiale est née au printemps 2005, avant même la création de l’AII en août 2005 et sa fusion avec OSEO en janvier 2008, celle d’un grand projet collaboratif franco-allemand privé-public portant sur le traitement automatique de contenus numériques multimédias (voix, images, vidéo, textes, musique …) et multilingues. La phase de préparation qui a suivi a permis de raffiner les axes stratégiques du programme : la recherche et le croisement automatisés d’informations et de « sens » extraits de flux audiovisuels, multimédias et textuels, l‘accès à l’information et aux biens culturels, l’adaptation des outils de production et diffusion audiovisuelles aux exigences des nouveaux modes de consommation (notamment internet et mobile), le suivi du cheminement de l’information et l’extraction de tendances… Au-delà de ces retombées ciblées, c’est la valorisation de l’information elle-même sous toutes ses formes, prise comme matière première de base – inépuisable mais éminemment altérable quand elle est improprement manipulée – d’une industrie nouvelle en pleine expansion.

Bien sûr, tous ces thèmes de recherche et d’innovation ne sont pas propres à QUAERO et d’autres initiatives intéressantes ont vu le jour. L’originalité de ce programme réside à la fois dans sa dimension collaborative et dans son spectre d’activité. A ce jour, aucun autre projet n’avait permis de partager une telle somme de compétences et réuni une telle opportunité de débouchés. Bien entendu, afin d’encadrer un tel chaudron d’idées, l’AII puis OSEO ont été particulièrement attentifs à l’organisation proposée et à l’équilibre au sein des structures de gouvernance entre responsables publics et privés.

La construction n’a pas été facile et les difficultés rencontrées ont été à la hauteur de l’ambition des promoteurs de QUAERO. S’accorder tout d’abord entre les nombreux partenaires sur le détail du programme, sans renoncer aux exigences, admettre aussi les divergences sur les priorités entre les partenaires. Convaincre ensuite les financeurs de la qualité du projet et de ses participants, obtenir également un avis favorable de la Commission européenne pour cette aide d’Etat de grande ampleur, avec le souci de ne pas créer d’iniquités concurrentielles au-delà des retombées positives pour la société.

Après l’avoir décidé, il fallait enfin installer le projet avec rigueur et méthode et fixer le cap pour la première année. Ce qui fut fait le 1er mai 2008. La première revue d’étape fin 2008, sanctionnant la mise en place du programme et les objectifs techniques détaillés de la première période, a permis de vérifier que le programme était en ordre de marche et la mission de chacun bien définie. Le programme a su également s’adapter pour accueillir de nouveaux partenaires et de nouveaux axes de développement prometteurs.

Nous sommes donc aujourd’hui au cœur de l’action. QUAERO n’est pas un programme « tunnel » de 5 ans mais une suite de 5 cycles incrémentaux de 15 mois (avec recoupement de 3 mois pour retrouver la périodicité annuelle) constitués de plusieurs sous-projets parallèles partageant de nombreuses recherches technologiques au plus près de l’état de l’art mondial. L’étape clé prochaine doit apporter sa première moisson de résultats. En plus des démonstrations déjà disponibles sur les sites web de Quaero (voir Vidéos & Démos) et de certains de ses membres, le consortium prévoit des démonstrations publiques pour 2010…

On attend donc avec impatience la communication de ces nouveaux résultats. Elle sera l’occasion de montrer que l’investissement consenti par la collectivité et par les partenaires eux-mêmes commence à produire ses premiers fruits et contribue effectivement à la création de connaissances et de valeurs pour la

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>